mercredi 22 juin 2011

Vivre ensemble un WE de Pentecôte…. Voilà quel était notre objectif !

 « De l’Esprit de la Pentecôte à l’Esprit de Famille » correspondait au final du thème qui nous a portés toute l’année.


Cette  réflexion sur la famille nous a permis d’échanger sur l’approche salésienne de chaque membre d’une famille, sur sa place et son rôle. Alors pour notre dernier  WE nous sommes  efforcés de comprendre en quoi l’Esprit  Saint  modèle nos communautés et nos familles ! 
Oui, on parle souvent de famille salésienne ; celle-ci est constituée d’hommes et de femmes dans leurs conditions particulières et collectives.
Nous avons au cours de cette année pris conscience que nos familles étaient de petites communautés qui toutes ont leurs moments fastes et leurs faiblesses.
C’est pourquoi il nous fallait reprendre les pas de DON BOSCO qui nous explique que le chemin de la sainteté est la vie joyeuse…. Quoi de plus festif qu’une famille réunie autour du partage dans la prière, la réflexion et la vie !.


Un WE en deux temps, le premier à Giel dès le vendredi soir ; la communauté nous a accueillis chaleureusement et  nous avons pu poser nos sacs et échanger nos vies en partageant le repas.




Après le petit déjeuner du samedi, nous avons célébré avec la communauté de Giel. C’est dans nos prières  que nous avons confié tous ceux qui ne pouvaient être présents. Puis à l’aide d’un texte du Père SCHILTZ nous avons échangé sur  notre thème : L’Esprit Saint dans nos communautés…
Aimer et se savoir aimé…combien de jeunes se sentent mal aimés dans leurs familles…Peut-on dire et redire à nos proches que nous les aimons à travers nos gestes quotidiens…. Et nous, le soir, en bénissant nos enfants, avons-nous conscience que c’est la force de l’Esprit d’Amour que nous leur offrons? Pourquoi ne pas leur souffler de temps en temps à l’oreille: “Laisse le Seigneur te prendre par la main”. Ou comme saint Paul l’écrivait à Timothée: “Je t’invite à raviver le don que Dieu a déposé en toi par l'imposition des mains” (2 Tim 1, 6)...


Dans toute communauté d’hommes et de femmes, les tensions, les incompréhensions se font jour, font souffrir ; alors ne peut-on pas simplement exprimer sa souffrance personnelle plutôt que des reproches à l’autre…
Le repas offert par la communauté a clôturé notre première partie de WE.
La traversée diagonale de la Basse Normandie nous a conduits à Denneville où nous avons rejoint nos grands jeunes Laure-Hélène et Pierre-Julien qui nous avaient ouvert la maison et fait les courses…
Denneville est la maison de famille depuis 4 générations de Denis et Bénédicte. La maison fait face à la mer. Le lieu est propice aux grandes  balades le long du « Channel » comme disent nos voisins jersiais.
Le dimanche nous avons partagé la célébration dominicale de la communauté de PORTBAIL, avant l’arrivée de Gilles qui aidait son papa à se remettre d’un accident…

Puis au cours de l’après midi, la communauté de Giel nous rejoignait pour vivre ensemble de belles balades autour des Havres de l’Ouest-Cotentin (Barneville-Carteret, Portbail, Surville).

Le partage des fruits de mer fut l’occasion de profiter de nos doigts pour nous régaler !

Même si le temps ne fut que moyen, l’Esprit fut présent pour éclairer nos vies de Salésiens Coopérateurs dans nos missions.


Saint-Benoît, le 14 Juin 2011

Aucun commentaire: