samedi 15 mars 2014

Marseille, Les Coopératrices au service des familles



Marie-Thé, Hélène, Anne-Marie et Marie-Claire, quatre coopératrices de Marseille au service, de St Jean Bosco, de St Vincent de Paul. L'héritage du parcours de ces deux Saints s’entrecroise volontiers car, à Nice, ce sont les Conférences St Vincent de Paul qui ont appelé Don Bosco à reprendre le patronage de la paroisse St Pierre, place d'Armes, où se situe aujourd'hui le collège et lycée Don Bosco.
Don Bosco visitait également la prison de Turin où étaient enfermés de jeunes délinquants, et St Vincent de Paul a été aumônier des galères.
L'Equipe St Vincent la Valentine accueille, depuis 2007, les familles en attente de parloir à la prison pour mineurs de Marseille (une soixantaine de garçons de 13 à 18 ans).
Ces familles, pour la plupart d'origines étrangères: Maghreb, Comores, Afrique, sont accueillies à l'Espace Nicolas (en hommage à Nicolas Bourgat, assassiné à 15 ans par un garçon de son âge), local lumineux et sympathique: Sur la table, du café, du thé, des sirops, des biscuits, des bonbons....
Dans un coin, des fauteuils, des jeux et des livres pour les petits frères ou sœurs des détenus. Nous sommes 18 bénévoles, formées à l'écoute, qui nous relayons, en binôme, le mercredi après-midi, samedi et dimanche toute la journée.
Cet accueil des familles est un espace de discussion, d'échange, et de respect des personnes. Nous écoutons, nous réconfortons, nous aidons, par notre présence, à surmonter la détresse et le choc de l'incarcération de leur enfant. Notre regard a changé au fil du temps, il est plus tolérant et plus compatissant. 
Nous vivons aussi de bons moments de joie quand un jeune détenu retrouve la liberté et que sa maman vient nous le présenter, les discussions sont quelquefois amusantes, pleines d'anecdotes, car ces familles retrouvent avec nous, un peu de gaieté.
Il y a beaucoup de passage dans notre accueil car le personnel pénitentiaire ainsi que les  éducateurs viennent souvent prendre un café, rencontrer les familles, renseigner sur les démarches à suivre…
Une fois par mois, nous prenons un temps de réflexion avec notre aumônier, pour relire nos émotions, nos gestes, nos paroles. Nous essayons de grandir ensemble au niveau humain et spirituel

Marie-Claire BARONNET
Pour le groupe de Marseille

Aucun commentaire: