vendredi 11 juillet 2014

A Thonon, ils sont partis de bon Matin... à Saint-Maurice




« De Bon matin me suis levé c'était … »...samedi 24 mai 2014.  La famille salésienne de Thonon c'est donnée rendez vous pour une sortie afin de fêter Marie Auxiliatrice.  Cette balade a pour destination l'abbaye de St Maurice chez nos voisins Suisses, dans la plaine du Rhône au bout du lac Léman. Pourquoi ? Deux raisons dans le choix de cette destination. La première est qu' à l'arrière de l'Abbaye, après avoir monté 360 marches d'escaliers, se trouve une chapelle dédiée à Marie :Notre Dame de Scex. La deuxième raison est que notre ami Michel Salina, salésien- coopérateur de la première heure, repose au cimetière de ces lieux.


Voilà la famille salésienne embarquée,  une trentaine de personnes : anciennes élèves, sœurs, coopérateurs, amis de la famille salésienne dont l'épouse de Michel et sa cousine. Dans le car nous faisons plus ample connaissance avec les uns et les autres.  Un petit mot pour nous rappeler la place de Marie Auxiliatrice dans la vie de Don Bosco. Voilà nous sommes déjà arrivés !

A  l'entrée de la maison nous attends, Antoine Salina le fils de Michel, moine à l'abbaye et responsable de la vie de l'internat des jeunes, car l’abbaye comporte aussi un collège. (Tiens on se croirait chez Don Bosco !)  Nous écoutons attentivement les explications sur l'origine de l'abbaye et son évolution jusqu'à ce jour.  Puis c'est l'heure de la messe célébrée avec les moines de la communauté. Les chants sont  psalmodiés, c'est normal se sont des moines. 
 
La convivialité est importante pour Don Bosco, ainsi la famille se dirige vers le réfectoire pour prendre le repas tiré des sacs, arrosé d'un bon petit banc du pays et partager les gâteaux. C'est la fête !

 Ce temps de pause très agréable terminé, certains prennent le chemin de la chapelle du haut, d'autres le chemin de celle du bas et d'autres se rendent à la boutique des moines pour faire des achats de carte, de livre et de bon chocolat suisse.

De retour nous allons d'un petit pas tranquille au cimetière. Il se trouve au pied d'une falaise rocheuse de la montagne. C'est le grand calme,  un temps de recueillement. Nous entonnons, tant bien que mal, le chant de Don Bosco, comme pour faire plaisir à Michel qui toute sa vie a chanté Dieu et fait chanter les  autres.

Une belle journée d'amitié dans l’Esprit Salésien.

Anne-Marie Ecuvillon

Aucun commentaire: