dimanche 5 avril 2015

Wittenheim joue la Don Bosco Academy

La Générale de Don Bosco Academy à Wittenheim un 1er avril 2015 à 20 h ! Non, ce n'est pas un poisson d'avril, c'est bel et bien à une soirée époustouflante à laquelle on s'attend!
Car, ouah ! Oser relever un tel défi ? C'est tout simplement magistral, fabuleux !

Le 1er à être fou, c'est le metteur en scène ! Savait-il à quoi il s'engageait en montant cette comédie ? Car connaître ce saint homme qu'est Don Bosco, c'est se frotter à une remise en question de soi-même et à développer de nouvelles valeurs humaines. Peut-être qu'aujourd'hui, il est "imprégné" de la pédagogie salésienne et que sa vie ne sera plus jamais la même.

En tout cas, les grands axes de la pédagogie salésienne ont été mis en avant, à savoir

- l'accueil des jeunes tel qu'ils sont avec leurs bagages de difficultés de tout ordre
- une équipe d'encadrants qui vise à les aider et à les encourager
- la confiance accordée aux jeunes et sans laquelle, rien n'est possible
- l'affection qui leur permet d'avancer et de se sentir à l'aise.

Ce projet musical correspond tout à fait à Don Bosco quand il disait en son temps "Moi, j'ai fait le brouillon, vous, vous mettrez les couleurs". Ce soir, des couleurs y en a, du mouvement aussi avec la danse, le théâtre, la musique.

Un grand, grand bravo à tous ces jeunes qui se sont investis, issus des 2 établissements salésiens haut-rhinois  qui se sont associés (Wittenheim et Landser) pour vivre un moment inoubliable et dont ils se souviendront toute leur vie. Ces moments de communion, leur semaine d'hébergement à l'Institut Sonnenberg à Carspach, leurs heures de travail via les répétitions et la présentation au public du fruit de leurs efforts resteront gravés dans leur mémoire et leur permettront de développer des qualités enfouies.
Ce qui prouve bien que la motivation permet de réussir là où on croyait échouer.

Ces jeunes étaient supers, enthousiastes, collant tout à fait aux réalités d'aujourd'hui avec leur vocabulaire, leurs gestes, leurs réflexions. Franchement, ils étaient exceptionnels.

Grâce à Don Bosco, nous avons vécu un grand moment de détente, de plaisir, de rire, avec en toile de fond, toutes les valeurs de la pédagogie salésienne, qui sont aujourd'hui plus que jamais d'actualité.

Régnait tout au long de la soirée l'amorevolleza !

Grand, grand merci aux jeunes, au metteur en scène qui a su leur faire confiance et son équipe, aux encadrants des 2 établissements, aux équipes techniques et aux 2 chefs d'établissement qui, sans leur accord, rien n'aurait été possible.
Simone STEINER

Aucun commentaire: