lundi 18 mai 2015

Rencontre franco-allemande des Salésiens Coopérateurs à Strasbourg



-2005-2015 : 10 ans de rencontres franco-allemandes ;
-1815-2015 : 200 ans de la naissance de Don Bosco ;
-1015-2015 : 1000 ans des fondations de la Cathédrale de Strasbourg.

Du 8 mai  au 10 mai 2015, 70 ans après la fin de la seconde guerre mondiale (8 mai 1945 l’armistice), 33 salésiens coopérateurs de France et d’Allemagne ont vécus 3 journées d’amitiés, de joie salésienne, de partage, de spiritualité sur le thème «  La foi unit ».  Cette rencontre préparée par Marie Josée KANDEL, salésienne coopératrice du groupe de Mulhouse et Hermann ZÖLLER, salésien coopérateur de groupe de Mannheim, était un temps fort dans l’année du bicentenaire de la naissance de Don Bosco.
Vendredi 8 mai 2015 : Les 1000 ans de la Cathédrale de Strasbourg et «  Notre foi nous unit à tous les chrétiens».
C’est Monseigneur Jean- Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg qui nous a fait l’honneur d’être présent au début de notre rencontre. C’est avec enthousiasme qu’il nous a parlé de la Cathédrale Notre Dame, qui est un joyau Strasbourgeois, un monument remarquable qui suscite l’admiration de tous les visiteurs. Avec humour
Monseigneur Grallet se dit « être le fiancé d’une vieille et grande dame qui est courtisée par de nombreux prétendants ». Il nous cite  les paroles du Pape François concernant la vie consacrée et il en fait un parallèle avec la Cathédrale.
-        Regarder le passé avec reconnaissance ;
-        Vivre le présent avec le passé ;
-        Embrasser l’avenir avec espérance.
«  Le passé c’est les 1000 ans du Millénaire. Rendons grâce pour ces 1000 ans de joie, de grâce, de bonheur chrétien ».




  Samedi 9 mai 2015 : Le Père Joseph Enger (ancien Provincial de France- Belgique-Sud), Nous propose une conférence intitulée :  «Bicentenaire de la naissance de Don Bosco. Nous vivons notre foi selon le charisme salésien ».
Ce texte est porté en intégralité sur le site des salésiens Coop France dans la rubrique  « spiritualité ».CliquezICI
Après l’intervention un travail par groupe portant une réflexion sur les paroles du Père Enger, suivie d’une mise en commun qui a mis l’accent sur la triple dimension du Salésien Coopérateur  à savoir :
-        Dimension mystique, prière ;
-        Dimension prophétique ;
-        Dimension de service dans une communion fraternelle. La fraternité me conduit vers l’autre. Importance de l’écoute et de la prière.
Le projet de vie apostolique de l’association des Salésiens Coopérateurs est d’une grande richesse spirituelle et peut être pour nous «  un livre de vie ».
Samedi après midi fut consacré à une visite guidée de la Cathédrale de Strasbourg par François Muller. Cette visite a permis de découvrir ce pur chef d’œuvre : le narthex, les orgues, la chaire de Geiler, la chapelle St Laurent, le mont des Oliviers et le baptistère, le chœur et l’autel, le Pilier des Anges et l’Horloge astronomique, chef d’œuvre de la Renaissance, qui est le produit d’une collaboration entre artistes, mathématiciens et techniciens, horlogers suisses, sculpteurs, peintres et créateurs d’automates travaillèrent de concert. Le guide passionné et passionnant  n’a laissé personne indifférent face à ce chef d’œuvre.
 Nous avons terminé la journée par une soirée conviviale avec jeux, chants, autour de produits locaux qui ont réjouit nos papilles.
Enfin le Dimanche 10 mai 2015 : Nous célébrons « les 10 ans de nos rencontres transfrontalières. Nous vivons notre foi dans l’amitié et l’esprit de la Famille Salésienne ». Par Marie Josée Kandel et Hermann Zöller, ainsi que le père Enger.
Le père Enger nous présenta le projet Europe des salésiens de France-Belgique.
Quelques pistes :
- L’Esprit salésien n’est pas un vain mot, Don Bosco a voulu un esprit de famille.
Dans une fratrie il faut s’accepter et voir le positif de sa différence.
- Le charisme salésien est parfaitement pertinent dans notre monde actuel. En France on lit actuellement le mot « bienveillance » dans les textes officiels de l’éducation nationale (l’amorevolezza de Don Bosco).
- Nous constatons aussi que l’Evangile est attendu dans notre monde.
- La fraternité est un concept chrétien (liberté, égalité, fraternité).
- Devenons de plus en plus chrétien. Si nous ne pouvons pas imposer l’Evangile, nous avons à le proposer, être patient et faire en sorte que les gens de proximité nous accueillent.  Vis-à-vis des  jeunes  dire : «  Je te propose… ne pas imposer ».
- Pour Don Bosco, le mot clé c’est être proche des jeunes, des gens pour pouvoir évangéliser. Le message du Pape François va également dans ce sens.
A l’issu de ce partage, chacun était invité ( brainstorming) à dire ce qui est pour lui une richesse d’appartenir à la Famille Salésienne.
Les mots évoqués :
-        Richesse ;   Travail spirituel ;   Attachement ;   Gros lot ;   Racines identiques ;    Fraternité ;     Etre en relation ;   Source de joie ;  Collaboration ;    Communauté ;   Même direction ;  Se retrouver ;   Même source ;   Reconnaissance de l’autre ;    Devoirs communs...
 Nous avons fait lien entre ces mots et le chapitre II Article 6 et suite du PVA.
La Célébration Eucharistique bilingue présidée par le Père Enger, célébration au cours de laquelle nous avons renouvelé la Promesse Apostolique, était un moment d’une belle intensité et d’un rapprochement entre nos deux pays et nos cultures.
Chacune et chacun dans son for  intérieur n’avait qu’un souhait : se revoir bientôt et de vivre ensemble des moments de fraternité dans  l’esprit et la joie de St Jean Bosco.
BRAVO  et MERCI  au Père Joseph Enger, à Hermann Zöller et à Marie- José Kandel , cheville ouvrière et traductrice de notre rencontre.
Margot Labbé
Salésienne Coopératrice Groupe de Wittenheim
Conseillère Provinciale France

Aucun commentaire: